AVANT L'OUBLI, SE RETROUVER
  • JPEG - 4.6 Mo
    Peggy Pickit voit la face de Dieu
    Peggy Pickit voit la face de Dieu © Marjolaine Moulin
    JPEG - 4.6 Mo
    Peggy Pickit voit la face de Dieu
    Peggy Pickit voit la face de Dieu © Marjolaine Moulin

    Peggy Pickit voit la face de Dieu © Marjolaine Moulin

  • JPEG - 5.1 Mo
    DR - Peggy Pickit voit la face de Dieu
    Peggy Pickit voit la face de Dieu © Marjolaine Moulin
    JPEG - 5.1 Mo
    DR - Peggy Pickit voit la face de Dieu
    Peggy Pickit voit la face de Dieu © Marjolaine Moulin

    Peggy Pickit voit la face de Dieu © Marjolaine Moulin

  • PNG - 1.7 Mo
    DR - Dans les veines
    Dans les veines ralenties © Marjolaine Moulin
    PNG - 1.7 Mo
    DR - Dans les veines
    Dans les veines ralenties © Marjolaine Moulin

    Dans les veines ralenties © Marjolaine Moulin

  • PNG - 2.1 Mo
    DR - Dans les veines
    Dans les veines ralenties © Marjolaine Moulin
    PNG - 2.1 Mo
    DR - Dans les veines
    Dans les veines ralenties © Marjolaine Moulin

    Dans les veines ralenties © Marjolaine Moulin

du 1er au 30 novembre 2014

AVANT L’OUBLI, SE RETROUVER
Un diptyque : 2 spectacles à voir ensemble ou séparément

bande annonce du spectacle avec interview d’Aurélie Van den Deale



Diptyque : samedi 1er nov. à 20h30 / les dimanches à 16h
réservez en ligne pour le diptyque

Dans les veines ralenties : les mercredis, vendredis + le samedi 15 nov. à 20h30 / les dimanches à 16h
réservez en ligne

Peggy Pickit : les mardis, jeudis, samedis (sauf le 15 nov.) à 20h30 / les dimanches à 17h45
réservez en ligne

La presse en parle .... lire le florilège , lire la revue de presse.



Deux écritures étonnantes qui empruntent aux codes du cinéma pour scruter les choix de chacun face aux situations extrêmes.

Un théâtre d’une grande humanité, dirigé de main de maître par Aurélie Van Den Daele, nouvelle artiste associée à l’Aquarium pour trois ans.


> PEGGY PICKIT VOIT LA FACE DE DIEU


de Roland Schimmelpfennig (Éd. L’Arche)
mise en scène Aurélie Van Den Daele

avec Gwendal Anglade, Lorraine de Sagazan, Sol Espeche, David Seigneur

assistant à la mise en scène Grégory Fernandes, scénographie, lumières et son Collectif In Vivo (Chloé Dumas, Julien Dubuc et Samuel Serandour), costumes Laetitia Letourneau, conception visuelle / photographie Marjolaine Moulin

Deux couples d’amis, anciens étudiants en médecine, se retrouvent pour un dîner cosy. Le premier a construit sa vie ici, dans le confort bourgeois d’une vie sans histoires, tellement sans histoires… L’autre couple (l’invité) avait choisi d’exercer dans un pays du tiers-monde : Mais que reste-il de ce bel engagement, quand la guerre et la maladie les ont obligés à s’enfuir brusquement ? Et qu’ont-ils fait de la petite fille qu’ils avaient adoptée là-bas ?

Sous le vernis de la conversation entre amis, affleurent les désarrois les plus intimes, explose le malaise d’un Occident désorienté…

production : Deug Doen Group

coproduction : Ferme de Bel Ebat- Guyancourt et le théâtre de l’IMR de la Verrière ; avec le soutien du Collectif 12 à Mantes la Jolie et de la Ferme du Mousseau-Elancourt ; avec l’aide à la création du Conseil Général des
Yvelines.

Avec l’aide du Théâtre de l’Aquarium, Cartoucherie de Vincennes dans le cadre de résidence de répétitions et de présentation d’étapes de travail et d’ARCADI dans la cadre des plateaux solidaires. Ce projet a fait l’objet d’une première session de travail présentée dans le cadre des petites formes de fin d’études de la formation à la mise en scène du CNSAD (Conservatoire National supérieur d’art dramatique de la ville de Paris).



> DANS LES VEINES RALENTIES
d’après Cris et chuchotements d’Ingmar Bergman
Texte d’Elsa Granat
mise en scène Aurélie Van Den Daele

avec Aurore Erguy, Julie Le Lagadec, Marie Quiquempois, Antoine Sastre, Aurélie Toucas

assistant à la mise en scène Grégory Fernandes, scénographie, lumières et son Collectif In Vivo (Chloé Dumas, Julien Dubuc et Samuel Serandour), costumes Laetitia Letourneau

La grave maladie d’Agnès réclame ses sœurs à son chevet. Mais n’est pas la plus malade celle qui sait ses jours comptés : Comme les photos que développe encore Agnès dans leur bain chimique, c’est toute l’histoire d’une fratrie qui se révèle empoisonnée par les non-dits, les jalousies, les empêchements. Pourtant, peu à peu, la vie se remettra à chuchoter dans le secret des cœurs…

production : le Deug Doen Group. Ce projet a reçu le campagnonnage de la DRAC Île-de-France (Théâtre Cazaril dirigé par Antoine Caubet / Deug Doen Group dirigé par Aurélie Van Den Daele).

avec l’aide à la création de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin en Yvelines.
coproduction : la Ferme du Mousseau, l’IMR-Théâtre de Chair de la Verrière. Avec l’aide du Théâtre de l’Aquarium, Cartoucherie de Vincennes et d’ARCADI dans le cadre des Plateaux Solidaires.


/ Identité du Théâtre de l'Aquarium (affiches et tracts) : © Pascal Colrat pascalcolrat.fr / Site internet : © Tada machine tadamachine.com