FOUCAULT 71

FOUCAULT 71
12 janvier > 6 février 2011

Feuilleton théâtral en trois épisodes :

les mercredis à 20h30 : Foucault 71
les jeudis à 20h30 : La prison
les vendredis à 20h30 et les dimanches à 16h : Qui suis-je, maintenant ?
les samedis à 16h : intégrale

Foucault 71 / La prison / Qui suis-je maintenant ? (création)
feuilleton théâtral en 3 épisodes à voir séparément ou dans la foulée
par le Collectif F71 :
direction artistique : Sabrina Baldassarra, Stéphanie Farison, Emmanuelle Lafon, Sara Louis, Lucie Nicolas
direction de production : Thérèse Coriou

Michel Foucault est décidément inoxydable, qui fouilla sa vie durant les relations complexes entre réel et discours, pouvoir et subjectivité. Pour habiter plus librement notre étrange pays, cinq jeunes femmes de théâtre se sont emparées de ses textes, manifestes et interviews, elles ont rencontré moult chercheurs, militants et prisonniers, elles se sont inventé en collectif leurs propres règles du jeu, pour concevoir ce « feuilleton théâtral » en trois épisodes, aussi impertinents qu’énergisants :

découvrez les coulisses du spectacle : visitez le blog du théâtre.
Écoutez FRANCE INTER - Laure Adler - Studio-Théâtre - 21/01/11



FOUCAULT 71

durée 1h35

spectacle qui a reçu le prix du jury du Festival « Impatience » 2009 de l’Odéon :

Conception, mise en scène, scénographie et interprétation :
Sabrina Baldassarra
, Stéphanie Farison, Emmanuelle Lafon, Sara Louis, Lucie Nicolas
Lumières : Frank Condat et Daniel Lévy

Où l’on verra Michel Foucault s’engager avec d’autres intellectuels, à travers trois « affaires » de l’année 1971, pour la cause des prisonniers, contre la désinformation policière et le racisme dans la Goutte d’or …



LA PRISON
durée 1h10

Conception, mise en scène et interprétation :
Sabrina Baldassarra
, Stéphanie Farison, Emmanuelle Lafon, Sara Louis, Lucie Nicolas
Scénographie : Daniel Lévy et le collectif F71
Lumières : Frank Condat et Daniel Lévy

Où l’on verra Foucault analyser le fonctionnement de la prison pour mettre au grand jour les rapports de pouvoir à l’œuvre dans notre quotidien…

À VOIR : Interview de Lucie Nicolas et Sara Louis à propos de l’épisode La prison, réalisé par Laurent Jacqua pour le blog En vue sur la prison



QUI SUIS-JE MAINTENANT ?

durée 1h30
création

Mise en scène et interprétation :
Stéphanie Farison, Emmanuelle Lafon, Sara Louis, Lucie Nicolas Musique et interprétation : Fred Costa
Assistanat à la mise en scène : Estefania Castro
Scénographie : Denis Gobin, Magali Murbach et le collectif F71
Lumières : Denis Gobin
Costumes : Magali Murbach

Où l’on verra (à partir de La vie des hommes infâmes) un Foucault amoureux de l’archive révéler la force des mots sur les vies.



JEUDI 3 FÉVRIER CONCERT
à l’issue de la représentation à 22h
entrée libre

COMPLEXITÉ FAIBLE
(fred costa/samuel pajand)

Inventeurs de la "shift music", cette pop installation de deux voisins producteurs d’une multiplicité instrumentale, est faite de bifurcations. Complexité faible visite les situations musicales sans jamais s’installer, ça plane pour soudain s’accélérer et déménager en glissements de strates de basses hypnotiques, de guitares hirsutes, de saxophones saturés où les voix d’outre-tombe prennent soudain la tonalité suraigue du cartoon. Impression constante d’immédiateté d’un circuit pourtant balisé.

Ce concert est présenté dans le cadre du feuilleton FOUCAULT 71 du Collectif F71, et proposé par Fred Costa, interprète, et musicien dans l’épisode 2, Qui suis-je maintenant ?



LA PRESSE EN PARLE

(extraits)

"Pareil travail - de l’intelligence à l’état brut, sensuel, énergique - réconcilierait avec le théâtre les plus rétifs. Dans l’espace démultiplié entre zones publiques et coins intimes, lumières larges ou confinées, le collectif F71 décortique l’aujourd’hui et rend passionnante la pensée, donne l’impression d’un spectacle cousu main, mijoté avec soin, et aborde avec élégance les abîmes philosophiques. Puissent les théâtres programmer au plus vite ce trésor !"

TÉLÉRAMA, Fabienne Pascaud - mai 2009

"Un tryptique énergisant qui s’apparente à une traversée expérimentale jalonnée d’une liberté de penser toujours formatrice et émancipatrice, propice à un cheminement citoyen…"
PUBLIK’ART, Amaury Jacquet - janvier 2011

"La troupe trouve avec ce spectacle, avec cette équipe, une belle maturité et évoque avec beaucoup de poésie ces histoires singulières, ces témoignages d’un moment de vie, sans début ni fin, juste un temps présent."
UN FAUTEUIL POUR L’ORCHESTRE, André Antébi
blog - janvier 2011 - à propos de Qui suis-je maintenant ?

"Le travail de création du Collectif est remarquable : beaucoup de mouvements, du dynamisme, des éclairages différents, des documents d’époque et quelques dialogues avec des philosophes d’aujourd’hui."
ARCHÉOLOGIE, critique de théâtre dans une perspective historique, Jacques Portes - janvier 2011 à propos de Foucault 71



Coproduction : La Concordance des temps / Théâtre-Studio (Alfortville) / Arcadi (Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Ile de France) / Le Studio-Théâtre (Vitry) / avec le soutien de l’Adami, la participation artistique et d’après une maquette issue du comité de lecture du Jeune Théâtre National, la collaboration du SPIP 94. Le Carré, Scène Nationale de Château Gontier, Collectif 12, Théâtre du Crochetan, avec l’aide à la production de la DRAC Ile de France, de la SPEDIDAM et le soutien du 104, coréalisation Théâtre de l’Aquarium.

/ Identité du Théâtre de l'Aquarium (affiches et tracts) : © Pascal Colrat pascalcolrat.fr / Site internet : © Tada machine tadamachine.com