LES ARPENTEURS
  • JPEG - 252 ko
    Corinne Miret et Stéphane Olry
    JPEG - 252 ko
    Corinne Miret et Stéphane Olry

    Corinne Miret et Stéphane Olry


LES ARPENTEURS

16 novembre > 18 décembre 2011

du mercredi au samedi à 20h30, le dimanche à 16h


conception et mise en scène Stéphane Olry 
collaboration artistique Corine Miret (La Revue éclair)

dramaturgie Jean-Christophe Marti, assistant Hervé Falloux, scénographie Émilie Faïf, régie générale et lumière Luc Jenny
 
avec Hervé FallouxJean-Christophe MartiCorine MiretMagali Montoya,Stéphane Olry, Pascal Omhovère

 
Les Arpenteurs sont (par ordre de départ) : Nicolas Kerszenbaum, Loïc Julienne, Hendrik Sturm, Hervé Falloux, Jean-Christophe Marti, Kenji Lefèvre-Hasegawa, Stéphane Olry.

En 1793, deux géomètres de la toute jeune république française sont envoyés sur le méridien de Paris : l’un part de Dunkerque, l’autre de Barcelone, à charge de se retrouver à mi-chemin et de définir, selon un calcul savant, le mètre universel ! Sauf qu’ils ne se retrouveront jamais (la route réelle étant autrement plus compliquée que la ligne droite tracée sur la carte !) et que le mètre-étalon se révélera être faux…
 
En 2009 et 2010, Stéphane Olry et Corine Miret invitent sept personnes (comédien, mathématicien, promeneur professionnel, dessinateur, metteur en scène, architecte, compositeur) à marcher sur un tronçon du même méridien, chacun s’étant choisi une consigne – tels des chevaliers de la Table Ronde : l’un n’a marché que la nuit, un autre s’est invité à chaque étape chez un(e) ami(e) ou ami(e) d’ami(e), le suivant a cherché à rencontrer sur sa route les immigrés provenant d’autres pays traversés par le même méridien (Espagne, Algérie, Mali, Bénin), etc. Le seul point commun : coller autant que possible au méridien, et faire sien l’imprévu… Ils ont ainsi traversé des lieux étranges, croisé des gens étonnants, buté sur mille obstacles, connu autant d’aventures.
 
En 2011, Stéphane Olry rassemble les comptes-rendus de ses Arpenteurs (écrits, filmés, enregistrés,…) pour imaginer un spectacle rêveur et joueur, inspiré de leurs péripéties et celles des géomètres révolutionnaires : une nouvelle aventure à vivre en direct sur le plateau de l’Aquarium ; comme un hymne à l’imprévu et aux chemins de traverse, pour découvrir autrement le monde et ses habitants.

Pour Les arpenteurs, production La Revue Éclair, Théâtre Brétigny/scène conventionnée du Val d’Orge, Arcadi, la CCAS, en coréalisation avec le Théâtre de l’Aquarium. Avec l’aide à la production et à la diffusion du Fonds SACD Théâtre et l’aide de l’Adami, de la DRAC Ile-de-France et de la DGCA (aide au compagnonnage), de la Ville de Paris, du département de l’Essonne, de Beaumarchais-SACD (aide à la résidence), et le soutien de l’Institut Français de Barcelone, du CNES/Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, de la Métive, et de La Ménagerie de Verre (Studiolab), de La Métive.
La Revue Éclair est en résidence au Théâtre Brétigny-scène conventionnée du Val d’Orge, et au Château de La Roche-Guyon.
La Revue Éclair est une compagnie conventionnée par la DRAC Île-de-France/Ministère de la culture et de la communication et par la Région Île-de-France.


AUTOUR


> Rencontre en bord de scène

avec l’équipe artistique

vendredi 18 novembre à l’issue du spectacle



> L’Aquarium fait son cinéma

avec Stéphane Olry

lundi 21 novembre au cinéma Le Vincennes
avec Paris-Texas de Wim Wenders



> Brunch d’écriture

avec Stéphane Olry

dimanche 27 novembre de 11h à 15h



Tout savoir sur les rendez-vous autour des spectacles


/ Identité du Théâtre de l'Aquarium (affiches et tracts) : © Pascal Colrat pascalcolrat.fr / Site internet : © Tada machine tadamachine.com