MILLE FRANCS DE RÉCOMPENSE

22 mars > 8 avril 2018 / création 1 h 30
du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 16h (relâches les 1er, 2 et 3 avril)

Mille francs de récompense

texte Victor Hugo
mise en scène Kheireddine Lardjam

scénographie Estelle Gautier, costumes Florence Jeunet, lumière Manu Cottin, son Pascal Brunot, vidéo Thibaut Champagne
avec Azeddine Benamara, Romaric Bourgeois, Linda Chaïb, Samuel Churin, Sherazade Mahia, Mounir Margoum, Lyes Salem (en cours)

Cyprienne et sa famille vont être saisies de tous leurs biens par les huissiers ! Leur seule échappatoire serait d’accepter l’infâme marché de Rousseline, banquier sans scrupules : il les sauvera à condition que la belle Cyprienne l’épouse... Mais c’est sans compter sur Glapieu, repris de justice en cavale qui s’est réfugié clandestinement dans la maison. Ce Robin des rues, libertaire au verbe haut, bien résolu à ne plus laisser “ceux d’en haut” en faire à leur guise, réussira-t-il à sauver cette famille des griffes du banquier ?

Cette franche comédie à rebondissements multiples, écrite par un Hugo en verve durant son exil à Guernesey (alors que Napoléon III dirigeait la France grâce au soutien des lobbys financiers - déjà !), s’avère incroyable de modernité. Véritable réquisitoire contre une société à deux vitesses, fondée sur l’individualisme et le profit à tout prix, elle redoublera d’impertinence avec cette (brillante) distribution affichant la diversité française : hier comme aujourd’hui, la discrimination est d’abord sociale !

Kheireddine Lardjam a fondé sa compangie El Ajouad à Oran, sa ville natale. Créant de part et d’autre de la Méditerranée, il a mis en scène autant les grands dramaturges arabes comme Abdelkader Alloula, Rachid Boudjedra, Naguib Mahfouz, Mahmoud Darwich, Kateb Yacine, Mustafa Benfodil, Maïssa Bey,… que des auteurs français tels Christophe Martin, Pauline Sales, Samuel Gallet… Il a été artiste associé à la Comédie de Valence, à l’Arc-Scène nationale du Creusot, à Scènes du Jura.

Il participe actuellement à l’Ensemble artistique de la Comédie de Saint-Étienne et est en résidence au Théâtre Jean Vilar de Vitry ainsi qu’à l’Aquarium – où il a déjà présenté End/ignés de Mustafa Benfodil, Page en construction de Fabrice Melquiot et O-Dieux de Stefano Massini.



Un spectacle de la Cie El Ajouad. Coproduction > La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique national, Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine, L’arc - Scène nationale Le Creusot, le Théâtre de L’Aquarium. Avec le soutien de la DRAC Bourgogne Franche-Comté, Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, Conseil Départemental du Val-de-Marne dans le cadre l’aide à la création, Conseil départemental de Saône et Loire.



/ Identité du Théâtre de l'Aquarium (affiches et tracts) : © Pascal Colrat pascalcolrat.fr / Site internet : © Tada machine tadamachine.com