NOTRE AVARE
  • JPEG - 178.2 ko
    Notre Avare d’après Molière
    NOTRE AVARE d’après Molière / Mise en scène Jean Boillot
    JPEG - 178.2 ko
    Notre Avare d’après Molière
    NOTRE AVARE d’après Molière / Mise en scène Jean Boillot

    NOTRE AVARE d’après Molière / Mise en scène Jean Boillot

  • JPEG - 511.2 ko
    Notre Avare d’après Molière
    NOTRE AVARE d’après Molière / Mise en scène Jean Boillot
    JPEG - 511.2 ko
    Notre Avare d’après Molière
    NOTRE AVARE d’après Molière / Mise en scène Jean Boillot

    NOTRE AVARE d’après Molière / Mise en scène Jean Boillot

  • JPEG - 199.4 ko
    Notre Avare d’après Molière
    NOTRE AVARE d’après Molière / Mise en scène Jean Boillot
    JPEG - 199.4 ko
    Notre Avare d’après Molière
    NOTRE AVARE d’après Molière / Mise en scène Jean Boillot

    NOTRE AVARE d’après Molière / Mise en scène Jean Boillot

  • JPEG - 76.6 ko
    Notre Avare d’après Molière
    NOTRE AVARE d’après Molière / Mise en scène Jean Boillot
    JPEG - 76.6 ko
    Notre Avare d’après Molière
    NOTRE AVARE d’après Molière / Mise en scène Jean Boillot

    NOTRE AVARE d’après Molière / Mise en scène Jean Boillot

Cycle « Bourreaux d’enfants ! » : 2 spectacles courts par soirée / Chap. II
9 > 28 avril

relâche exceptionnelle le jeudi 11 avril

15€ : offre exceptionnelle du 9 au 14 avril
20€ : à 2, c’est mieux ! (soit 40€ la soirée au lieu de 50€)

Tous les tarifs

Réservez avec la FNAC, theatreonline

du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 16h,
à la suite de
La pluie d’été :



Notre Avare
d’après L’Avare de Molière
recomposition et mise en scène Jean Boillot
dramaturgie Christophe Triau
scénographie et costumes Laurence Villerot

avec Serge Brincat, Philippe Lardaud, Isabelle Ronayette, Stéphanie Schwartzbrod

On connaît L’Avare : le vieil Harpagon et sa phobie de la dépense, son refus délirant de transmettre son avoir à ses enfants, leur retirant du coup toute possibilité de s’émanciper, de se construire ailleurs en adultes. Notre Avare, ce sont les mots même de Molière, mais comme recomposés des années plus tard : Élise, Cléante, Valère et Marianne ont maintenant la quarantaine et se retrouvent à l’occasion d’un anniversaire (auquel sont conviés les spectateurs). On se retrouve, on boit, on danse, on se lance des piques, on évoque les souvenirs d’antan, et peu à peu, le fantôme d’Harpagon envahit la fête et les esprits. Il a beau être mort depuis longtemps, il est là, il les hante...

De souvenirs en évocations, de rigolades en psychodrames, les quatre « héritiers » font revivre ce père (ou beaupère) tyrannique jusqu’à le rejouer devant les autres - quitte à découvrir qu’ils n’ont pas toujours les mêmes points de vue (la mémoire est une grande bricoleuse !) ; et surtout, qu’ils sont tous marqués à vie, blessés au plus profond d’eux-mêmes par la violence mortifère d’Harpagon…

Sans autre décor que les mots écrits au scalpel par le génial Molière, sans autre expédient que le plaisir du jeu épique au plus près du spectateur, Jean Boillot et son quatuor d’interprètes survoltés vous invitent à fêter en famille a contrario les vertus de l’héritage et de la transmission. Et ça déménage !

Formé comme comédien à l’Academy of Music and Dramatic Art de Londres puis au CNSAD de Paris, Jean Boillot étudie la mise en scène à l’INSAS de Bruxelles et auprès de Lev Dodine et Manfred Karge. Il fonde en 1995 sa compagnie « La Spirale », associée au TGP de Saint-Denis puis à la Scène nationale de Poitiers. Il dirige depuis janvier 2010 le NEST, CDN de Thionville-Lorraine. Il a déjà présenté à l’Aquarium en mai 2010 Le sang des amis de - Marie Piemme.

Coproduction NEST – CDN de Thionville-Lorraine, La Spirale - Compagnie Jean Boillot, le TAP – Scène Nationale de Poitiers

/ Identité du Théâtre de l'Aquarium (affiches et tracts) : © Pascal Colrat pascalcolrat.fr / Site internet : © Tada machine tadamachine.com