QUAND LE DIABLE S'EN MÊLE
  • JPEG - 254 ko
    QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE d’après trois pièces de Georges Feydeau - m.sc. Didier Bezace @ N. Hervieux
    JPEG - 254 ko
    QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE d’après trois pièces de Georges Feydeau - m.sc. Didier Bezace @ N. Hervieux

    QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE d’après trois pièces de Georges Feydeau - m.sc. Didier Bezace @ N. Hervieux

  • JPEG - 218 ko
    QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE d’après trois pièces de Georges Feydeau - m.sc. Didier Bezace @ N. Hervieux
    JPEG - 218 ko
    QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE d’après trois pièces de Georges Feydeau - m.sc. Didier Bezace @ N. Hervieux

    QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE d’après trois pièces de Georges Feydeau - m.sc. Didier Bezace @ N. Hervieux

  • JPEG - 277.3 ko
    QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE d’après trois pièces de Georges Feydeau - m.sc. Didier Bezace @ N. Hervieux
    JPEG - 277.3 ko
    QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE d’après trois pièces de Georges Feydeau - m.sc. Didier Bezace @ N. Hervieux

    QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE d’après trois pièces de Georges Feydeau - m.sc. Didier Bezace @ N. Hervieux

  • JPEG - 458.6 ko
    QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE d’après trois pièces de Georges Feydeau - m.sc. Didier Bezace @ N. Hervieux
    JPEG - 458.6 ko
    QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE d’après trois pièces de Georges Feydeau - m.sc. Didier Bezace @ N. Hervieux

    QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE d’après trois pièces de Georges Feydeau - m.sc. Didier Bezace @ N. Hervieux

du 9 septembre au 1er octobre
du mardi au samedi à 20 h, le dimanche à 16 h 

QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE
d’après trois pièces de Georges Feydeau :

Léonie est en avance, Feu la mère de Madame et On purge bébé
adaptation et mise en scène Didier Bezace

collaboratrice artistique, son et accessoires Dyssia Loubatière, chorégraphie Cécile Bon, scénographie Jean Haas et Didier Bezace, lumière Dominique Fortin, costumes Cidalia da Costa, maquillage et coiffure Cécile Kretschmar

avec Philippe Bérodot, Thierry Gibault, Jean-Claude Bolle-reddat, Clotilde Mollet, Océane Mozas, Lisa Schuster et Luc Tremblais

Trois couples, et chaque fois l’apocalypse : un accouchement prématuré, une mort subite de belle-mère ou une vitale purgation de bébé ! Pour la troisième fois, Didier Bezace revient à ces Feydeau : à l’Aquarium en 1984 (avec J. Nichet), au CDN d’Aubervilliers en 2001 ; aujourd’hui avec sa compagnie, si justement baptisée « L’entêtement amoureux ». Oui, Bezace s’entête. Et par amour : il aime ces courtes comédies d’un Feydeau qui sait réinventer sur scène l’enfer de son propre couple en le hissant à hauteur de l’universel. Il adore ces personnages en phase critique : loin de se moquer d’eux, de les ridiculiser, l’enjeu de ce spectacle est au contraire de se laisser toucher par leur fragilité, leur obstination, leur désarroi soudain redoublé quand s’introduit chez eux la figure (diabolique !) d’une sage-femme tyrannique, d’un valet crétin ou d’un sale gosse. Alors c’est vraiment à pleurer de rire – un rire qui n’est plus de mépris mais d’empathie. Il agit sur nous comme une catharsis, tant ces pauvres hères désirants et affolés nous ressemblent…

Création le 23 juin 2015 au Château de Grignan. Tournée nationale d’avril à juin et d’octobre à novembre 2016.


LA PRESSE EN QUELQUES MOTS

C’est la finesse du jeu de chacun, interprètes très rares, qui enchante, force l’admiration. Du très grand art à déguster passionnément. Et en riant tout le temps.
Armelle Héliot - Le Figaro

La troupe redonne vie à ces chefs d’œuvre de Feydeau, et révèle la profondeur et le génie du vaudeville, genre tant décrié par les esprits sérieux.
Charles Silvestre - L’Humanité

Et c’est drôle, à en suffoquer par moments ! »
Fabienne Darge - Le Monde

(lire la suite)



production et coproductions > L’Entêtement Amoureux, Compagnie Didier Bezace (conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication) ; Les Châteaux de la Drôme ; Les productions – Groupe Michel Boucau. Les pots de chambre ont été fabriqués par La poterie du Château de Grignan.




EN PARTENARIAT AVEC LE THÉÂTRE MONTANSIER

À quelques pas du Château de Versailles et de l’Opéra Royal, se tient le Théâtre Montansier. Théâtre à l’italienne du XVIIIème siècle, il accueille des spectateurs et comédiens depuis son inauguration le 18 novembre 1777 par Marie-Antoinette et Louis XVI. Le Théâtre Montansier propose une programmation riche et diversifiée alliant création, théâtre classique, musique, jeune public, cirque...

plus d’infos

/ Identité du Théâtre de l'Aquarium (affiches et tracts) : © Pascal Colrat pascalcolrat.fr / Site internet : © Tada machine tadamachine.com