RÉSIDENCES D'AUTEURS, D'AFRIQUE ET D'AILLEURS
  • JPEG - 596 ko
    EDOUARD ELVIS BVOUMA
    EDOUARD ELVIS BVOUMA (auteur)
    JPEG - 596 ko
    EDOUARD ELVIS BVOUMA
    EDOUARD ELVIS BVOUMA (auteur)

    EDOUARD ELVIS BVOUMA (auteur)

  • JPEG - 184.9 ko
    MARIETTE NAVARRO (autrice) en résidence d’écriture autour de la laïcité
    JPEG - 184.9 ko
    MARIETTE NAVARRO (autrice) en résidence d’écriture autour de la laïcité

    MARIETTE NAVARRO (autrice) en résidence d’écriture autour de la laïcité

  • JPEG - 833.1 ko
    Travail avec le collectif "A mots découverts"
    Travail avec le collectif "A mots découverts"
    JPEG - 833.1 ko
    Travail avec le collectif "A mots découverts"
    Travail avec le collectif "A mots découverts"

    Travail avec le collectif "A mots découverts"

Chaque saison, l’Aquarium invite un ou deux auteurs dramatiques francophones lointains (africains, maghrébins, québécois…) à finir in situ l’écriture d’une pièce lors d’une résidence de deux mois, en profitant du « coaching » précieux du collectif À mots découverts. Une lecture publique du texte achevé clôt ce parcours intensif. Depuis 2009, l’Aquarium a ainsi accueilli en ses murs Bilia Bah (Guinée), Jean-François Caron (Québec), Hilaire Dovonon (Bénin), Martin Bellemare (Québec), Géhanne Khalfallah (Algérie/Maroc), Hakim Bah (Guinée) et Sylvie Dyclo-Pomos (Congo-Brazzaville).

L’Aquarium est aujourd’hui associé au Prix Rfi Théâtre (soutenu par l’Institut Français, la SACD, le Festival des Francophonies en Limousin et l’Association Beaumarchais). Chaque année, un texte est choisi par un jury international parmi la centaine reçue du monde francophone : le/la lauréat/e reçoit un prix, sa pièce est lue aux festivals d’Avignon et des Francophonies, et il/elle est reçu/e en résidence à Limoges puis à l’Aquarium pour un nouveau projet d’écriture. L’Aquarium recevra ainsi, après Julien ​Bissila (Congo-Brazzaville), Hala Moughanie (Liban) et Hakim Bah, Prix Rfi 2017, accompagné comme il se doit par À Mots Découverts.



mardi 18 décembre à 20h,

LECTURE PUBLIQUE du nouveau texte Not Koko’s notes écrite in situ écrit in situ par Edouard Elvis Bvouma avec les comédiens du collectif À Mots Découverts en présence de l’auteur (entrée libre).

EDOUARD ELVIS BVOUMA
Prix RFI Théâtre 2017 avec sa pièce La Poupée barbue (Editions Lansman)

Après Julien Mabiala Bissila (Congo-Brazzaville), Hala Moughanie (Liban) et Hakim Bah (Guinée), l’auteur camerounais Edouard Elvis Bvouma prendra ses quartiers à l’Aquarium en novembre pour se consacrer à l’écriture d’une nouvelle pièce durant 2 mois.

Né en 1982, Edouard Elvis Bvouma grandit à Yaoundé où il vit toujours aujourd’hui. Avec sa compagnie Zouria Théâtre, il organise une biennale d’écriture CONTEXTHEATRAL et met en scène ses textes Petit à petit l’oiseau perd son nid, Le Deal des leaders, Black-Neige et les sept nègres. Il a publié aux Éditions Lansman À la guerre comme à la game boy (Prix Inédits d’Afrique et Outremer & Prix SACD de la dramaturgie francophone 2016) et La Poupée Barbue (Prix RFI Théâtre 2017) ; à l’Harmattan le roman L’Épreuve par neuf et un recueil de nouvelles L’Amère patrie.




MARIETTE NAVARRO (autrice)
en résidence d’écriture autour de la laïcité

Poète, dramaturge , elle a écrit pour le théâtre (publiée chez Quartett) : Adieu Carcasse (Prix Robert Walser), Nous les vagues, Célébrations prodiges ®, Les feux depoitrine, Une île (avec Samuel Gallet)... Elle a été recemment autrice associée aux Scènes du Jura et à la Comédie Béthune.

Voir l’entretien de Mariette Navarro

François Rancillac et l’autrice Mariette Navarro se sont retrouvés autour d’une préoccupation partagée, la laïcité. De là est né un projet commun et une commande d’écriture, Les hérétiques, que François Rancillac créera cet automne. Grâce au soutien de la Région Île-de-France (service livre et lecture), Mariette profitera d’une résidence d’écriture à l’Aquarium durant l’année 2018 pour écrire, dialoguer autant avec des spécialistes de la laïcité que des citoyens lambda, pour rencontrer les spectateurs de l’Aquarium au travers d’ateliers d’écriture (pour adultes ou lycéens), de stage (pour comédiens professionnels en juillet 2018), de lectures, de créations (dont Une île, mise en scène d’Aurélie Van den Daele en juin 2018 avec les comédiens amateurs de l’atelier hebdomadaire), etc.

/ Identité du Théâtre de l'Aquarium (affiches et tracts) : © Pascal Colrat pascalcolrat.fr / Site internet : © Tada machine tadamachine.com