MÉTAMORPHOSES
  • JPEG - 213.4 ko
    © Marjolaine Moulin
    Métamorphoses © Marjolaine Moulin
    JPEG - 213.4 ko
    © Marjolaine Moulin
    Métamorphoses © Marjolaine Moulin

    Métamorphoses © Marjolaine Moulin

  • JPEG - 269.7 ko
    Métamorphoses © Marjolaine Moulin
    JPEG - 269.7 ko
    Métamorphoses © Marjolaine Moulin

    Métamorphoses © Marjolaine Moulin

  • JPEG - 7.8 Mo
    Métamorphoses © Marjolaine Moulin
    JPEG - 7.8 Mo
    Métamorphoses © Marjolaine Moulin

    Métamorphoses © Marjolaine Moulin


du 1er au 26 mars
du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 16h

la presse en parle !

voir le teaser



je réserve !

 
Métamorphoses

Projet du DEUG DOEN GROUP d’après Les Métamorphoses d’Ovide et Contes d’Ovide de Ted Hughes (Editions Phébus),

mise en scène Aurélie Van Den Daele assistée de Julie Le Lagadec, dispositif scénique et technologique collectif INVIVO (lumière, vidéo, scénographie, son) Julien Dubuc - Chloé Dumas - Grégoire Durrande, dramaturgie Sidney Ali Mehelleb, costumes Elisabeth Cerqueira
avec Alexandre Le Nours et Mara Bijeljac (comédiens), Christophe Rodomisto (guitare) et Tatiana Mladenovitch (batterie)

Lire le tract du spectacle

> Création le 23 et 24 février 2017 à la Ferme de Bel Ebat-Théâtre de Guyancourt.

Angels in America (créé l’an dernier par Aurélie Van Den Daele avec le succès que l’on sait) exaltait la faculté d’imagination comme propre de l’homme. Avec ces Métamorphoses, inspirées des mythes les plus anciens de notre Occident, Aurélie Van Den Daele et ses complices interrogeront directement l’image et son pouvoir dans notre société. Comment se construit une image ? À partir de quand est-elle possible, crédible voire « réelle » ? Sur le plateau de l’Aquarium, lieu de l’illusion par excellence mais aussi de sa propre dénonciation, des images seront construites sous vos yeux grâce à tous les artifices du théâtre et des nouvelles technologies. Des images aussi incroyables que sont les métamorphoses racontées jadis par Ovide, aujourd’hui par Ted Hugues : des corps humains changent soudain de sexe, de peau, se muent en cerf, en narcisse, en saule, en écho, des dieux deviennent des hommes, des hommes deviennent des monstres qui s’entredéchirent ou s’auto-dévorent... Toute image est bien sûr révélatrice de notre rapport profond au désir, à soi, à l’Autre. Mais une image « parle » autant qu’elle se tait, car elle est imbibée de normes sociales, culturelles, religieuses, de tabous, d’interdits – hier comme aujourd’hui.

Jouer avec les images en direct, c’est donc en apprécier le pouvoir, peut-être pour mieux s’en libérer : une pure catharsis ! Jouer avec les métamorphoses, qui font passer une image dans une autre, qui les mêlent, les bricolent, c’est se réapproprier notre liberté d’imaginer : un espace d’utopie.

Aurélie Van Den Daele, avec le Deug Doen Group qu’elle a fondé, explore le rapport à notre Histoire personnelle, généalogique ou géopolitique à travers des textes contemporains ou des mythes revisités. Elle a créé un premier spectacle Top Girls de C. Churchill. Artiste associée à l’Aquarium depuis 2014, elle a présenté Peggy Pickit voit la face de Dieu de Roland Schimmelpfennig, Dans les veines ralenties d’Elsa Granat et Angels in America de Tony Kushner. Elle est également en résidence à la Ferme de Bel Ébat (Guyancourt), où elle créera Métamorphoses en février 2017.



LA PRESSE EN PARLE

Un spectacle qui mêle cinéma, théâtre, musique et art plastique afin de revisiter quelques uns des mythes fondateurs d’Ovide.(...) Le propos est ambitieux et original. Jack Dion - Marianne.fr

Cette évocation des Métamorphoses, qui réussit à faire sourdre l’origine mythique de nos pulsions modernes, est séduisante, elle fait la part belle à nos fantasmes, à nos imaginaires contrits. Évelyne Trân - LeMonde.fr

Comme illustration d’un immense et permanent bouleversement du monde, c’est plutôt bien vu. Gérarld Rossi - L’Humanité.fr

Les Métamorphoses de Van Den Daele est une merveille d’audace dramatique et d’irréalisme onirique. Les comédiens soutiennent la force de cette curieuse proposition souvent éblouissante et parfois bluffante. Pièce digne de notre intérêt. David Rofé-Sarfati - Toute la Culture

Aurélie Van Den Daele réussit une épopée fantastique et onirique sur des figures mythiques de la tragédie grecque, ancrée dans notre époque. Un spectacle qui parle de notre siècle (...). C’est à la fois décapant et maîtrisé. Serait-ce le spectacle de la maturité ? Stéphane Capron - Sceneweb

Ce théâtre nous force à fouiller dans notre inconscient collectif. Chacun trouvera en lui ses propres échos à cette langue d’une poésie fortement puissante et évocatrice. Richard Magaldi-Trichet - Le Petit Rhapsode

Signalons le talent des musiciens : Christophe Rodomisto et Tatiana Mladenovitch. Polymorphes et inspirés, Alexandre Le Nours et Mara Bijeljac, les deux comédiens servent brillamment une histoire « pleine de bruits et de fureur ». Gérard Noël - Reg’arts

Aurélie Van Den Daele met en œuvre une confrontation féconde entre l’univers du mythe, de l’extraordinaire et du tragique, et la banalité tranquille d’une salle des fêtes, ouvrant sur un surgissement quasi magique. Estelle Moulard-Delhaye - Le Souffleur




production > DEUG DOEN GROUP avec le soutien d’ARCADI Île-de-France, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM, du Conseil départemental des Yvelines et de CREAT YVE. Coproduction > Théâtre de l’Aquarium, Théâtre Montansier à Versailles, La Ferme de Bel Ébat-Théâtre de Guyancourt.
/ Identité du Théâtre de l'Aquarium (affiches et tracts) : © Pascal Colrat pascalcolrat.fr / Site internet : © Tada machine tadamachine.com