RICHARD III - LOYAULTÉ ME LIE
  • JPEG - 197.3 ko
    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès
    JPEG - 197.3 ko
    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès

    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès

  • JPEG - 1.4 Mo
    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès
    JPEG - 1.4 Mo
    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès

    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès

  • JPEG - 1 Mo
    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès
    JPEG - 1 Mo
    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès

    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès

  • JPEG - 281.2 ko
    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès
    JPEG - 281.2 ko
    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès

    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès

  • JPEG - 149.6 ko
    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès
    JPEG - 149.6 ko
    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès

    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès

  • JPEG - 1.6 Mo
    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès
    JPEG - 1.6 Mo
    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès

    RICHARD III - LOYAULTE ME LIE d’après Shakespeare - @ Tristan Jeanne-Valès

du jeudi 3 novembre au samedi 3 décembre à 20h / relâche les dimanches et les lundis
RICHARD III - LOYAULTE ME LIE
d’après Richard III de William Shakespeare

traduction et adaptation Gérald Garutti et Jean Lambert-wild (Ed. Solitaires Intempestifs)

un spectacle de Jean Lambert-wild, Élodie Bordas, Lorenzo Malaguerra, Gérald Garutti, Jean-Luc Therminarias & Stéphane Blanquet

direction Jean Lambert-wild, Lorenzo Malaguerra et Gérald Garutti

avec Élodie Bordas et Jean Lambert-wild

musique et spatialisation en direct Jean-Luc Therminarias, scénographie Stéphane Blanquet & Jean Lambert-wild,
lumière Renaud Lagier, costumes Annick Serret-Amirat,
maquillage Catherine Saint-Sever, armure en porcelaine de Limoges conçue, dessinée et peinte par Stéphane Blanquet, accessoires et marionnettes Stéphane Blanquet & Olive

assistante à la dramaturgie et chargée d’actions culturelles Zelda Bourquin

Après le succès d’En attendant Godot (présenté à l’aquarium au printemps 2014), Jean Lambert-wild et ses complices nous reviennent avec un Richard III flamboyant, original et d’une inventivité rare !

Richard, le rejeton difforme qui a été maudit par sa mère, écarté par ses frères et conspué par la cour d’York, décide de se venger... Nié par les siens, il fera du monde un néant, ne reculant devant aucune abomination pour s’accaparer le trône. Histrion génial et cynique, Richard III est surtout un trou noir qui aspire tout, jusqu’à lui-même...

Jean Lambert-wild et Élodie Bordas s’emparent de ce jeu de massacre (au sens littéral !), transposé dans l’univers délirant d’une fête foraine. Lui, en pyjama rayé et fraise au cou, incarne le tyran avec l’humour ravageur d’un Joker sans limites ; elle joue à elle seule toutes les reines et tous les complices de Richard III entraînés dans cette furieuse course vers l’abîme. Un incroyable castelet à trappes, peuplé de pantins, baudruches, barbes-à-papa, roues de la fortune et autres attractions de foire, devient le terrain de jeu de cet étourdissant duo de clowns tragiques, cousins maudits de Don Quichotte et Sancho Panza, de Don Juan et Sganarelle, qui seraient comme emportés dans la machinerie d’un théâtre de guignol devenu fou, à l’image même de l’ivresse du pouvoir.


LA PRESSE EN PARLE

toute la Revue de presse

 

Ecoutez l’emission  La danse des mots - RFI

 

Éblouissant spectacle (...) Un richard III burlesque dans une scénographie poétique et brillante, où l’on ne sait plus si l’on est dans un théâtre, un cirque ou une foire. Sylviane Bernard-Gresh - Télérama Sortir


Dans ce pari esthétique réussi, tout fusionne avec audace.
Emmanuelle Bouchez - Télérama

 
Un Richard III étonnant, épatant, d’une invention formidable, une machine à jouer, un théâtre de foire tragique et sanglant, un jeu
expressionniste et bouffon…
Denis Sanglard -  Un fauteuil pour l’Orchestre ƒƒƒ 

 

Deux véritables athlètes qui se dépensent sans compter pour montrer
combien une représentation théâtrale peut être magique et loin du réel
quotidien.
Philippe Person - Froggy’s delight


Un Richard III aussi surprenant et enthousiasmant que ludique (...) Quand le théâtre devient magique... Jean Marc Lebeaupin - artsixMic
 
Une soirée qui remporte un succès indiscutable et mérité. David Verdier - Wanderer

 

Une petite merveille, bourrée de trouvailles poétiques, qui repose sur ces deux baladins et cet étonnant décor, troisième personnage du spectacle. Le Canard enchaîné

Spectacle aussi extravagant que loufoque (...) Les deux acteurs, leur complémentarité, leur complicité, font des étincelles. L’Humanité

Une version féérique de Richard III. France Inter

Une foire du trône tragique, où la mort côtoie le rire, deux heures passent sans jamais lasser. France Info

 
Une performance à ne pas manquer. France 3

 
La truculente scénographie offre un écrin magique à deux comédiens éblouissants. La Terrasse

Un Shakespeare qui fera date tant il est époustouflant. Rue du théâtre

Un carrousel bariolé au service d’un spectacle marathon de haute voltige. Théâtral Magazine

Un univers baroque où se mêlent théâtre, cirque et guignol. Une production d’une intensité rare. La Scène


production déléguée Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin. Production > Théâtre de l’Union-CDN du Limousin, Comédie de Caen – CDN de Normandie, Le Volcan-SN du Havre, L’Espace Jean Legendre-Théâtre de Compiègne, Le Théâtre du Crochetan à Monthey, Les Halles de Schaerbeek-accélérateur culturel européen à Bruxelles, La Compagnie C(h)aractères, Futureperfect Productions NYC (directeur artistique Wayne Ashley). Avec le soutien pour la réalisation de l’armure de Richard III de la Manufacture « Porcelaines de la Fabrique ». Avec le soutien du Fusebox Festival et de l’University of Texas, Austin (département théâtre et danse) et du Consulat général de France à Huston. Le texte, traduit de l’anglais par Gérald Garutti & Jean Lambert-wild, et suivi d’un essai de Raymond Geuss, est publié aux Solitaires Intempestifs.



/ Identité du Théâtre de l'Aquarium (affiches et tracts) : © Pascal Colrat pascalcolrat.fr / Site internet : © Tada machine tadamachine.com