FOURBI, Umlaut Big Band

À l'occasion de cette nouvelle résidence de création, le Umlaut Big Band projette de construire et de répéter un programme conçu par Pierre-Antoine Badaroux et invite Jeanne Candel à collaborer au projet.

Fourbi, c’est le grenier du groupe : on y retrouve toutes sortes de choses qui retracent son parcours.

C’est aussi celui de l’histoire des big bands et des arrangeurs, où Don Redman rencontre Alexander Von Schlippenbach, Duke Ellington se frotte à Muhal Richard Abrams et Mary Lou Williams revisite le blues.

De tous temps, le big band a été un formidable outil qui a permis une grande richesse sonore et servi de tremplin pour les explorations musicales les plus audacieuses.

Un programme conçu autour de la juxtaposition de créations contemporaines et d’œuvres de répertoire, dans une forme scénique pensée avec la metteuse en scène Jeanne Candel.

Direction artistique, arrangements, saxophone alto : Pierre-Antoine Badaroux
Saxophone alto, clarinette : Antonin-Tri Hoang
Saxophone ténor, clarinette : Pierre Borel, Geoffroy Gesser
Saxophones : Benjamin Dousteyssier
Trompette : Pauline Leblond, Gabriel Levasseur
Trombone : Alexis Persigan, Michaël Ballue
Guitare, banjo : Romain Vuillemin
Contrebasse : Sébastien Beliah
Batterie : Antonin Gerbal
Collaboration artistique : Jeanne Candel

Production : Umlaut
Avec le soutien du CNM, Centre National de la Musique
Avec le soutien en résidence de création de la vie brève – Théâtre de l’Aquarium
Avec le soutien de la Caisse des Dépôts, mécène principal

© DR