UN RENVERSEMENT VON DON GIOVANNI, W.A. Mozart, Marta Zapparoli, Aliénor Dauchez, Johannes Keller

En résidence de création en 2021 : répétitions musicales et scéniques, construction des éléments de décor et création des lumières.

La Cage s’attaque au Don Giovanni de Mozart et Da Ponte dans une logique de renversement, de retournement, de révolution.

Johannes Keller et Marta Zapparoli porteront la direction musicale du spectacle interprété par deux chanteurs et trois instrumentistes : clavecin, synthétiseur, flûte, violon. La musique sera écrite au plateau dans la tradition de la pratique baroque. Au moyen de densifications, dilatations et réductions viendront interroger le rôle du corps dans les relations de pouvoir et le rapport entre la morale et l’art aujourd’hui. Les parties chantées et instrumentales seront partagées entre chanteurs et musiciens, sans attribution de genre, d’où les renversements dans les harmonies et les accords.

Composition : Marta Zapparoli
Direction musicale : Johannes Keller, Ensemble II Profondo
Mise en scène : Aliénor Dauchez, La Cage
Scénographie et costume : Michael Kleine
Lumières : David Eckelmann
Dramaturgie : Bastian Zimmermann
Assistanat mise en scène Maud Morillon
Assistanat scénographie/costumes Cassandra Cristin
Régie générale : Sebastian Söllner
Régie son : Karine Dumont
Direction de production : Jérôme Broggini, David Eckelmann
Diffusion : Laurent Langlois

Avec Michiko Takahashi, Thorbjörn Björnsson comédiens chanteurs et Johannes Keller (clavecin), Anna Fusek (synthétiseur, flûte, violon), Marta Zapparoli (électronique)

Production déléguée : La Cage
Coproduction : La rose des vents Scène nationale Lille Métropole Villeneuve d’Ascq, Gare du Nord Bâle, Festival Next, Forum Andere Musik Weinfelden
Aide : Senatsverwaltung für Kultur und Europa Berlin, DRAC Hauts-de-France, Région Hauts-de-France, Musikfonds, Fonds Daku, Fonds Transfabrik–Fonds franco-allemand pour le spectacle vivant
Résidence de création : la vie brève - Théâtre de l’Aquarium, Le Bateau Feu SN Dunkerque, Festspielhaus Hellerau Dresde, Theater im Delphi Berlin
Coréalisation : Atelier Lyrique de Tourcoing, dans le cadre du nomadisme de La rose des vents SN

© Monica Nunes
© Monica Nunes