la vie brève au Théâtre de l'Aquarium

ICI, on est ailleurs.

Ici, il y a une forêt, il y a des chevaux, ici, on remplissait des cartouches de poudre dans des grandes halles et on faisait des manœuvres militaires dans les champs. Ici, des femmes et des hommes ont bâti des théâtres avec leurs propres mains, ici on peut se faire attaquer par des marronniers, manger dans l’herbe et marcher dans la boue, ici on est sur une île, ici on est dans le 12e arrondissement de Paris.

C’est ici, au Théâtre de l’Aquarium, dans la Cartoucherie du Bois de Vincennes, que nous avons la chance d’habiter et de créer pour une durée de 6 ans.
Nous (la compagnie la vie brève) ouvrons une maison de création pour la musique et le théâtre entremêlés. Un toit pour notre recherche et pour les artistes que nous accueillons, un toit pour inviter le public, à l’occasion de BRUIT - Festival biannuel de l’Aquarium (Théâtre et Musique).

Marion Bois, Elaine Méric et Jeanne Candel

.
Samuel Achache qui a co-dirigé la vie brève depuis 2013 et co-dirigé le théâtre de l’Aquarium de 2019 à 2020 a quitté ses fonctions de co-directeur en février 2021 et fonde sa compagnie de théâtre et de musique La Sourde.
.

Fondée en 2009 à Paris par Jeanne Candel et codirigée de 2013 à 2020 avec Samuel Achache, la vie brève est un « ensemble » où acteurs, musiciens, metteurs en scène, scénographe, costumier, techniciens, se retrouvent régulièrement pour des périodes de recherche et de création. L’écriture collective est ce qui façonne les créations de la vie brève, les acteurs et/ou musiciens et chanteurs sont placés au centre et sont considérés comme des créateurs, des auteurs et non pas seulement comme des interprètes. Cette écriture polyphonique décloisonne les fonctions et les techniques des personnes qui font les spectacles de la compagnie.

la vie brève s’intéresse particulièrement au rapport entre la musique et le théâtre. La compagnie fait de « l’opéra avec les moyens du théâtre » et met la musique sur scène et en scène : « live » ou enregistrée, la musique est présente dans tous les spectacles. La question essentielle posée lors des répétitions est : comment la musique et le théâtre « tressent l’action » simultanément ; comment théâtre et musique jouent ensemble, se jouent l’un de l’autre, s’opposent, fusionnent et ouvrent une profondeur de champ ? Cela conduit à expérimenter des processus de recherches très variés, des formes libérées de tout dogme, car ancrées dans l’empirisme du plateau et de son bricolage.

la vie brève - Théâtre de l’Aquarium est subventionné par le ministère de la Culture, la Région Île-de-France et reçoit le soutien de la Ville de Paris. Le volet éco-conception du projet bénéfice du soutien de Paris Initiative Entreprise. Le volet pédagogique du projet bénéficie du soutien de la Région Île-de-France.

Téléchargement et liens